Light
Dark

Jargon Business : Entrepreneuriat

Définition : L’esprit d’entrepreuneuriat désigne le processus de création d’une nouvelle entreprise et de prise en charge de ses risques, dans le but de réaliser des bénéfices.

Il s’agit d’un acte de recherche d’opportunités d’investissement et de production, de développement et de gestion d’une entreprise commerciale, afin d’entreprendre la fonction de production, d’organiser les intrants comme la terre, la main-d’œuvre, les matériaux et le capital, d’introduire de nouvelles techniques et de nouveaux produits, d’identifier de nouvelles sources pour l’entreprise.

La personne qui crée une nouvelle entreprise et relève tous les défis pour son développement et son exploitation est connue sous le nom d’entrepreneur. Et l’entreprise ou l’organisation, généralement une société en démarrage, créée par l’entrepreneur est appelée entreprise.

Caractéristiques de l’esprit d’entreprise

Activité économique : L’esprit d’entreprise est une activité économique, car il implique la conception, le lancement et la gestion d’une nouvelle entreprise commerciale afin de réaliser des bénéfices, en assurant la meilleure utilisation possible des ressources.

Créativité et innovation : Il s’agit de découvrir de nouvelles idées et de les mettre en œuvre dans l’entreprise. L’entrepreneur évalue en permanence les modes actuels de gestion d’une entreprise et identifie de nouvelles méthodes et techniques pour exploiter l’entreprise de manière plus efficace et efficiente.

Le profit : L’activité d’entrepreneuriat est entreprise dans le seul but de réaliser des bénéfices. C’est aussi la récompense des efforts fournis et des risques pris par l’entrepreneur.

Prise de risque : La « volonté d’assumer le risque » est l’essence même de l’esprit d’entreprise, sans laquelle il ne peut réussir. Elle est due à la création et à la mise en œuvre de nouvelles idées. Ces idées sont souvent incertaines, et le résultat peut donc être positif et instantané ou non.

Compétences requises pour l’esprit d’entreprise

Compétences techniques : Communication orale, capacité d’organisation, capacité de production, gestion technique d’entreprise, coaching, constitution de réseaux, surveillance de l’environnement, capacité à repérer les nouvelles tendances, écoute active, rédaction et compétences interpersonnelles.

Compétences en gestion d’entreprise : Prévision, planification, budgétisation, prise de décision, négociation, fixation d’objectifs, relations humaines, marketing, finances, etc.

Compétences personnelles : Capacité à gérer le changement, leadership, persistance, autonomie, prévoyance, capacité d’innovation, prise de risque, autoréflexion, discipline, confiance en soi, honnêteté, patience, intelligence, tact, stabilité émotionnelle, etc.

L’écosystème de l’entrepreneuriat

L’entrepreneuriat fonctionne dans le cadre d’un écosystème appelé écosystème de l’entrepreneuriat. Cet écosystème comprend des programmes et des dispositifs gouvernementaux qui encouragent l’esprit d’entreprise, des organisations non gouvernementales qui fournissent des services de conseil aux entrepreneurs et d’autres organisations qui encouragent et soutiennent l’esprit d’entreprise directement ou indirectement.

L’esprit d’entreprise ne se limite pas à la création d’une nouvelle entreprise, mais consiste à relever des défis à chaque étape. C’est un outil important pour combler le fossé entre la science et le marché, dans lequel une nouvelle entreprise est créée et de nouveaux produits et services sont mis sur le marché.

Laisser un commentaire