1 8 minutes 3 semaines

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes semblent séduites par l’idée d’entreprendre.  Étant un long processus, il est nécessaire de procéder étape par étape. Ainsi, la solution la moins risquée pour le futur entrepreneur, surtout sur le plan financier, est d’entreprendre tout en demeurant salarié. Cette démarche est néanmoins soumise à certaines restrictions qu’il faut respecter. Tout se joue en fonction du contrat de travail de l’employé. Une clause d’exclusivité en rapport avec une activité entrepreneuriale lorsqu’elle est mentionnée dans le contrat invalide la création d’entreprise pour le salarié. Il est donc indispensable de s’informer et de savoir comment entreprendre sans quitter son travail quand cela est réellement possible.

L’entrepreneuriat : Qu’est-ce que c’est ?

L’entrepreneuriat est défini comme étant l’action de coordonner un projet et de le mener à bien. En d’autres mots ; entreprendre c’est le fait de donner vie à une idée que l’on nourrit et dans laquelle l’on est prêt à s’investir physiquement, matériellement et surtout financièrement dans le but de résoudre un problème.

Entreprendre nécessite cependant d’avoir un retour sur investissement. En effet, votre projet doit être rentable pour vous permettre d’en vivre. Il est donc indispensable d’évaluer la rentabilité, d’où l’importance de la mise en place du business model. Ce document répond à la question du : « Comment gagner de l’argent via l’entreprise ? ».

Un autre document très important est le business plan. Il fait la synthèse de toutes les informations en lien avec l’entreprise. Il a également pour but de convaincre les potentiels investisseurs d’investir dans le projet. Il répond à des questions précises en lien avec les objectifs de l’entreprise.

Les conditions pour créer une entreprise en étant salarié

Pour créer une entreprise tout en étant salarié, il est essentiel que l’idée ne soit pas en concurrence avec l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Un salarié a le devoir d’être loyal envers son employeur et de ne pas causer préjudice à son entreprise. Il s’agit de la clause de non concurrence.

Une fois que vous désirez lancer un projet dans la cosmétique naturelle alors que vous travaillez en tant que juriste, le problème ne se pose pas. En aucun cas, vous n’êtes en concurrence avec l’entreprise de votre employeur.

La cause d’exclusivité dans un contrat de travail a pour but de limiter la capacité qu’a le salarié d’exercer une autre activité. Il peut s’agir d’une activité salariale et/ou entrepreneuriale. Lorsqu’il s’agit à la fois de ces deux types d’activités, vous ne pouvez envisager aucune activité parallèle.

La clause peut ne concerner que les activités salariales. Dans ce cas d’espèce, le futur entrepreneur pourra toujours monter son entreprise tout en étant salarié parce que du point de vue juridique, un entrepreneur n’est pas salarié.

Pourquoi créer son entreprise en tant que salarié ?

L’entrepreneuriat n’est pas un chemin aisé, mais il présente des atouts. Toutefois, il est indispensable que la faisabilité du projet soit assurée. Créer son entreprise tout en étant salarié permet au futur entrepreneur de prendre moins de risques sur le plan financier. En effet, il pourra toujours subvenir à ses besoins tout en développant son projet. Aussi, il pourra être sûr de la viabilité du projet avant de s’y engager pleinement. Une fois que l’entreprise sera rentable, il pourra quitter son emploi en toute sécurité sans craindre une mauvaise surprise.

Cumuler les deux statuts nécessite beaucoup de courage, un bon planning et une stratégie bien pensée. Sans certaines qualités, il sera difficile, voire impossible de jumeler les deux.  Voici quelques astuces pour réussir à entreprendre tout en demeurant employé.

Comment entreprendre sans quitter son travail ?

Il est très courant en Afrique de voir plusieurs futurs entrepreneurs ne pas faire part de leur envie d’entreprendre à leur employeur. Cela peut s’expliquer par la peur d’essuyer un refus chez l’employeur ou parce que le salarié ne maîtrise pas la clause du contrat en lien avec la création d’activité entrepreneuriale ou encore parce qu’il n’est pas éligible.

Parlez-en à votre employeur ! Il y a plus de solutions que vous ne l’imaginez.

Une fois que toutes les conditions sont remplies du point de vue légal, vous n’avez plus aucun problème quant à la mise en place de votre stratégie de création d’entreprise. Il suffit d’en faire part à votre employeur. Vous avez donc la possibilité de demander à votre employeur un temps partiel ou un congé afin de pouvoir consacrer votre temps et votre esprit à la création de votre propre entreprise. Le congé à temps partiel pour la création d’entreprises est réservé aux employés du secteur privé ayant plus de deux ans d’ancienneté.

Pour l’obtention de ce moment de répit, vous devez informer votre employeur au moins un mois à l’avance via un mail professionnel ou via une lettre physique recommandée en accusé-réception ou remise en mains propres. La missive doit nécessairement faire part de la date souhaitée pour la mise en place du congé ou du temps partiel voulu, de sa durée et de la réduction de travail souhaitée pour le temps partiel.

Il est aussi préférable de présenter à votre employeur ce en quoi consiste l’activité de votre entreprise. Rappelons que cela doit se faire au moins un mois à l’avance. Aussi l’employeur dispose de trente jours pour donner suite à votre requête.

Si pour une raison personnelle vous préférez ne pas dévoiler le contenu de votre projet de création d’entreprise, vous avez la possibilité d’opter pour des congés sabbatiques. Il est aussi important de savoir qu’en prenant un congé partiel, vous ne pouvez plus espérer recevoir votre rémunération mensuelle et cela pendant toute la durée de votre congé.

Dans ce cas, votre contrat est juste suspendu et non rompu. En optant pour un temps partiel, vous toucherez un salaire proportionnel au prorata du nombre d’heures pendant lesquelles vous vous êtes rendu disponible.

De cette façon, vous avez le temps nécessaire à consacrer à votre entreprise tout en ayant vos entrées d’argent. Il est évident que vous devez fournir encore plus d’efforts pour demeurer productif au travail et avancer dans vos projets personnels. Il s’agit donc d’un challenge de taille qu’il faut remporter.

Une réflexion sur “ Entreprendre sans quitter son travail : comment y parvenir ?

Laisser un commentaire