TRIVMPH
0 7 minutes 337

Pour rester pertinent et compétitif sur le marché, vous devez suivre les tendances actuelles. Le rebranding numérique est un processus stratégique qui implique la mise à jour de l’identité numérique d’une entreprise et l’adaptation aux tendances du marché, ainsi que la mise en conformité de votre site web avec les normes ADA. Les logos, les slogans, la conception du site web, la présence sur les médias sociaux et d’autres supports de marketing peuvent tous être mis à jour dans le cadre de ce processus.

Le rebranding numérique peut être un processus compliqué et chronophage, mais il permet également à une entreprise de rafraîchir son image et d’entrer en contact avec de nouveaux publics. De nombreuses marques connues ont fait l’objet d’efforts fructueux en matière de stratégie de marque, ce qui leur a permis de prospérer et de rester pertinentes sur le marché.

Toutefois, le rebranding numérique n’est pas un processus à prendre à la légère. Elle nécessite une planification et une réflexion approfondies, ainsi que des ressources substantielles telles que du temps, de l’argent et du personnel.

Lire aussi : E-commerce : Les Clés pour Conquérir le Marché Chinois

Examinons de plus près les étapes associées à la création d’une nouvelle image de marque :

Acheter un nouveau nom de domaine auprès d’un hébergeur

La première étape du changement de marque consiste à obtenir un nouveau nom de domaine auprès d’une société d’hébergement. Vous pouvez consulter différentes sociétés d’hébergement qui proposent des services d’enregistrement de domaines et en choisir une qui réponde à vos besoins. Une fois le domaine enregistré, vous devez créer une entrée DNS (Domain Name System). Cela vous permet de modifier les noms des serveurs dans le monde entier et de vous assurer que votre nouveau domaine est correctement configuré. Cascade peut être amené à demander à votre fournisseur d’hébergement de créer automatiquement la nouvelle entrée DNS.

Migrer votre site web

Clonez votre site Web s’il contient des informations uniques que vous souhaitez conserver avant de les mettre en œuvre sur un nouveau domaine. Cette opération peut être réalisée à l’aide de divers outils et techniques, et de nombreux tutoriels sont disponibles en ligne pour vous guider tout au long du processus. Cette tâche n’est pas difficile, mais elle est nécessaire si vous souhaitez donner une nouvelle image au site web de votre entreprise. Veillez également à mettre à jour la configuration du serveur web avec les entrées nécessaires. Après le clonage de votre site web, vous devez acheter et installer des certificats SSL (Secure Sockets Layer) pour le nouveau domaine afin d’instaurer la confiance et de garantir une communication sécurisée entre votre site web et ses visiteurs.

Désactiver temporairement les moteurs de recherche

Après avoir cloné votre site web et enregistré un nouveau domaine, l’étape suivante consiste à empêcher les moteurs de recherche d’indexer votre nouveau site. Pour ce faire, vous devez inclure dans votre fichier robots.txt une règle interdisant aux robots des moteurs de recherche de parcourir ou d’indexer votre site web. Il s’agit d’une étape cruciale, car si vous ne le faites pas, le trafic organique des moteurs de recherche (SEO) vers votre nouveau site sera faible, voire inexistant. Au lieu de cela, tout le trafic sera dirigé vers votre ancien site, ce qui peut être déroutant pour vos visiteurs et rendre plus difficile le repositionnement efficace de votre entreprise.

Apporter des modifications au code et au contenu

L’étape suivante du repositionnement de votre site web consiste à modifier le code et le contenu pour qu’ils correspondent à votre nouvelle identité de marque. Il s’agit de remplacer toutes les références à votre ancienne marque par le nom, le logo et d’autres éléments de votre nouvelle marque.

Pour ce faire, parcourez votre site web et recherchez toutes les occurrences de votre ancienne marque dans le contenu, les méta-descriptions et les titres de page. Ces références doivent être remplacées par les éléments correspondants de votre nouvelle marque.

Ensuite, recherchez les références à votre ancien nom de domaine dans le code source des pages de votre site web. Ensuite, trouvez et remplacez ces références par votre nouveau nom de domaine. Vous devez également remplacer tous les anciens logos de votre marque par les nouveaux. Il est essentiel que le nouveau logo soit de la même taille que l’ancien afin qu’il s’intègre correctement dans la mise en page de votre site web. Il peut être nécessaire de redimensionner ou d’ajuster le fichier pour s’assurer qu’il est de la bonne taille.

Utilisez les outils de la Search Console pour enregistrer votre nouveau domaine

Après avoir modifié le code et le contenu de votre site web pour refléter votre nouvelle identité de marque, l’étape suivante consiste à enregistrer votre nouveau domaine dans Google Search Console et Bing Webmaster Tools. Ces outils sont essentiels pour garantir que votre nouveau site web est correctement indexé par les moteurs de recherche et qu’il apparaît dans les résultats de recherche lorsque les internautes recherchent votre marque.

Lire aussi : SXO – Le SEO 2.0 que vous devez absolument connaitre

Il vous suffit de créer un compte Google Search Console et d’ajouter votre nouveau site web pour enregistrer votre nouveau domaine. Vous pouvez faire la même chose avec Bing Webmaster Tools. Si vous avez déjà enregistré votre ancien domaine avec ces outils, vous devrez peut-être le supprimer et le remplacer par votre nouveau domaine. Cela vous permettra de vous assurer que votre nouveau site web est correctement indexé et qu’il apparaît dans les résultats de recherche lorsque les internautes recherchent votre marque. Dans l’ensemble, l’enregistrement de votre nouveau domaine dans les outils de la console de recherche est une étape essentielle pour relancer votre site web sans heurts.

À l’ère du numérique, il est important d’avoir une présence numérique remarquable. Vous pouvez y parvenir en suivant les étapes mentionnées ci-dessus.

Laisser un commentaire