Loading...

Herve Sakila – Le secret le mieux gardé de Belgique

« La musique est l’art de combiner le son d’une manière agréable a l’oreille ». C’est ce que j’ai retenu de mes cours de musiques. Ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien. Probablement que ca semblait déjà avoir un sens pour mon subconscient.

Reposez moi la question aujourd’hui et c’est avec certitude que je vous dirais qu’elle avait raison. Comprenez moi, depuis cette époque j’ai eu l’occasion de laisser différents style de music m’éduquer les oreilles. Il est vrai que si la musique est un art, tout le monde n’est pas au sommet de celui-ci. J’ai également appris que ce qui fait la réussite d’un artiste, c’est la production. Ce qui nous emmène à notre entrepreneur du jour, Celui que l’on nomme « Le Belge « .

Probablement le secret le mieux gardé de la Province de Liège, Herve Sakila est originaire de la République Démocratique du Congo. Footballeur au talent reconnu, une blessure va mettre un frein à son rêve d’intégrer le milieu professionnel mais pas à ses ambitions de grandeurs, fort heureusement pour nous.

Venant d’une famille d’artistes dont sont issus les Makoma et fils d’un papa producteur qui gérait le célèbre groupe, le choix de se diriger vers ce monde n’était que logique.

2010, La reprise du flambeau

C’est suite a la perte de son papa en 2010 que le déclic se fait, un passement de flambeau douloureux mais un flambeau porté avec honneur. Ainsi la carrière à succès du Producteur et Manager fut lancée et plus rien n’allait lui résister a compter de cette date. Habité par une persévérance hors normes, il va faire de son nom un label de qualité qui va attirer un nombre illimites d’artistes francophones ambitieux.

A la tête des labels ADS Prod et NNV Records sous lesquels sont signés les incontournables Melozo et Di Rose, il va se servir de son talent pour faire briller ceux qui l’entourent. Demandez au « Belge » quelles sont ses ambitions et il vous répondra dans la confiance qui est la sienne « Faire de mon label le numéro 1 en Belgique et apporter de la lumière sur les talentueux artistes présents sur le territoire belge« .

Un label au service de ses artistes

Pour les artistes qui se demandent comment se passent la collaboration avec le « Belge » , voila ce qu’il en dit « Les artistes sont signés sous mon label et à partir de là , je recherche des ouvertures en Major (Universal, Sony, etc…) c’est en label deal (licence) que je signerai pour l’artiste histoire de conserver notre identité artistique » et il rajoute « Mon boulot c’est de m’assurer que les majors fassent en sorte que mes artistes bénéficient du réseaux marketing et promotionnel de haute qualité mis en place avec ces majors « .

Les artistes vous savez ce qu’ils vous reste à faire a pour entrer dans la dance et être accompagnés par celui dont la volonté perturbe et bouscule la scène musicale belge.

Contacter « le Belge« .

Laisser un commentaire

TRIVMPH

NOUS NE RÊVONS PAS DE SUCCÈS, NOUS LE BATISSONS !

Traduire

Catégories