0 6 minutes 212

Les chaînes de magasins d’alimentation ont fait d’énormes recherches sur la façon dont les gens font leurs courses. Dans ces énormes magasins, le marketing est essentiellement transactionnel. Cela signifie qu’il y a un minimum de communication personnelle entre le client et le personnel du magasin.

L’emplacement, l’éclairage, la présentation et l’emballage remplacent l’interaction entre les personnes.
Comment ces grands magasins incitent-ils les clients à dépenser de l’argent ? C’est simple. Ils utilisent la psychologie.

Ils placent le lait au fond du magasin, obligeant le client à se frayer un chemin parmi toutes sortes d’articles alléchants avant d’arriver au lait, qui est la raison pour laquelle il est venu au magasin en premier lieu. Mais ce n’est qu’un début.

Les épiceries font également appel aux cinq sens pour offrir une expérience client exceptionnelle. Et elles sont passées maîtres dans ce domaine.

La grande majorité des personnes qui entrent dans un magasin regardent à gauche et tournent à droite. Les épiceries placent la boulangerie sur la droite, quelque part près de l’entrée, de sorte que c’est l’une des premières choses que les gens visitent. Pourquoi ? Elle sent bon. L’odeur est purement émotionnelle, pas intellectuelle.

Souvent, la charcuterie est proche de la boulangerie, à l’avant du magasin. Là encore, c’est une question de sens. La charcuterie a bon goût et vous met l’eau à la bouche. Les charcuteries offrent également des échantillons gratuits.

Une fois la boulangerie et la charcuterie passées, le client tombe sur le rayon des produits frais. Cette zone est dotée de miroirs, d’eau gazeuse et de fruits et légumes aux couleurs vives. Un éclairage spécial peut être utilisé pour mettre en valeur les couleurs vives. Le sens de la vue du client est maintenant pleinement sollicité.

À ce stade, le client salive ! Il est maintenant prêt à parcourir les allées et à faire des folies.

La prochaine chose qu’il voit, c’est le produit qui se trouve au bout des étagères et qui fait la promotion des promotions. Ces articles sont faciles à prendre et à mettre dans son panier. Dans les allées, les articles plus chers sont à la hauteur des yeux. Vous avez déjà remarqué que les vins les plus chers se trouvent sur des étagères plus hautes alors que les bouteilles bon marché sont près du sol ? Et bien sûr, les articles d’impulsion comme les bonbons et les magazines à la caisse vous incitent à les prendre.

Enfin, il y a le son. Certaines épiceries diffusent une musique de fond. Il y a aussi les démonstrations de cuisine en magasin. Une innovation plus récente est l’affichage de vidéos en lecture automatique. Ces vidéos expliquent les avantages d’un certain fruit ou la façon de préparer des fruits de mer.

Lire aussi : 50 livres pour entrepreneur a lire absolument

Les magasins autres que les épiceries peuvent-ils également bénéficier de l’appel aux sens ? Bien sûr. Cela fonctionne dans presque tous les environnements de vente au détail. Il peut s’agir de quincaillerie, de vêtements, de livres, de produits récréatifs, d’antiquités, etc.

Voici des conseils sur la façon dont vous pouvez faire appel aux cinq sens dans votre commerce de détail :

Le sens de l’odorat : si vous vendez des produits aux arômes agréables, comme le café, mettez des bacs ouverts ou des échantillons à la disposition des clients. Vous pouvez aussi utiliser de la vanille ou d’autres parfums agréables pour solliciter l’odorat des clients. N’en faites cependant pas trop, car les odeurs trop fortes peuvent se retourner contre vous.

Le sens du goût : Même si votre magasin ne vend pas de nourriture ou de boissons, vous pouvez tout de même faire appel au sens du goût. Offrez des boissons gratuites ou un bol de bonbons durs sur le comptoir. Organisez une dégustation de vins et de fromages pour célébrer une nouvelle gamme de produits ou un anniversaire spécial de l’entreprise.

Le sens de la vue : Un aménagement ouvert du magasin avec des présentoirs agréables est indispensable, en commençant par la porte d’entrée ou la vitrine. Des enseignes numériques lumineuses et accrocheuses ou des bannières verticales agréables qui peuvent être imprimées à peu de frais ajoutent du punch visuel. La propreté fait également partie de l’attrait visuel, alors faites en sorte que votre établissement soit impeccable.

Le sens du toucher : Vous vendez la lotion pour les mains la plus soyeuse de la planète ? Fournissez des testeurs pour que les clients puissent la sentir par eux-mêmes. Faites en sorte que les clients puissent toucher les objets (sauf les objets fragiles). Lorsque les produits ne sont pas accessibles, même sous forme d’échantillon, il existe une barrière invisible à l’achat.

Sens de l’ouïe : Une musique apaisante ou même un appareil à bruit blanc pour masquer les bruits de la rue créent un environnement relaxant. Éliminez également les sons négatifs. N’autorisez pas les employés à parler au téléphone portable, à faire des commérages ou à bavarder en groupe devant les clients.

Tirez parti de ce que les épiceries savent depuis des années. Utilisez les cinq sens pour créer une expérience client exceptionnelle et encourager l’achat.

Laisser un commentaire