Loading...

3 choses à savoir avant de choisir un collaborateur

Une entreprise qui fonctionne à plein régime, c’est sans doute le rêve de chaque dirigeant ! Pourtant, ce rêve peut rapidement virer au cauchemar si les effectifs ne sont pas suffisants. 

L’activité de votre clientèle a augmenté, et  vous ne parvenez plus à répondre à la demande dans des délais raisonnables ? Il vous devient de plus en plus difficile de  vous libérer afin de  prospecter et de prendre en charge des clients supplémentaires ? Ces signes annoncent que c’est le moment de recruter.

Si compenser une hausse d’activité peut être gérable sur quelques jours, cette situation peut vite dégénérer. Procéder à la recherche d’un collaborateur devient alors un must. Le choix de ce dernier est crucial pour faire face au développement de l’activité et surtout assurer le succès de votre entreprise. Alors comment être sûr de choisir le bon collaborateur pour son business ? Ces conseils vous permettront de mener à bien votre choix.

Déterminez vos besoins

Avant tout, il vous faudra définir clairement le profil du futur candidat et ne pas prendre de décision à la va-vite. Posez-vous les questions suivantes : Quelles compétences devra avoir mon futur collaborateur ? Quelles seront ses missions ? Quelles seront les évolutions professionnelles possibles ?

Ces questions vous permettront de ne pas trop vaciller et de  mieux ressortir l’intérêt réel d’une collaboration probable. Avant de foncer tête baissée vers un recrutement externe, prenez le temps d’analyser vos compétences en interne. Peut-être existe-t-il dans votre entourage un collaborateur dont les compétences et souhaits d’évolution correspondent à vos attentes.

Tenir compte du savoir-être et du savoir-faire

Le savoir-être compte autant que les compétences. Il vous faudra être très exigeant sur la personnalité de votre futur collaborateur. La confiance est l’élément essentiel à prendre en compte lorsqu’on recherche un collaborateur. Après tout, vous lui confierez votre clientèle et donc une part précieuse de votre entreprise.

Il faudrait aussi mettre en évidence des compétences spécifiques liées au poste, qu’elles soient d’ordre technique ou à travers les diplômes requis ainsi que l’expérience attendue.

Recruter ou sous-traiter ?

Lorsque les activités d’une entreprise se développent, le dirigeant est souvent contraint de revoir sa stratégie en interne pour pouvoir répondre à la demande. Face à cette situation, une question se pose pour le chef d’entreprise: faut-il sous-traiter plutôt qu’embaucher ?

Pour éviter d’alourdir vos charges fixes, vous pouvez sous-traiter la réalisation d’une partie de votre activité, mais cette démarche peut être risquée, car les compétences utilisées ne font pas partie de votre entreprise. Votre sous-traitant pourrait discrètement récupérer vos clients !

Avec un salarié embauché en CDD ou en CDI, une entreprise est dans l’obligation de suivre les règles établies dans le code de travail, notamment pour les heures de travail. En effet, un sous-traitant peut travailler selon les besoins et les exigences de la mission en cours, et ce, même pendant les jours non ouvrables. Le coût du service est maîtrisé car le sous-traitant intervient uniquement lorsqu’il est sollicité. Il en revient donc au dirigeant de l’entreprise de choisir l’option qui lui convient le mieux selon ses objectifs.

Vous connaissez maintenant quelques astuces importantes pour dénicher le candidat idéal. Une fois que vous aurez sélectionné quelques candidats, vous pourrez choisir votre nouveau collaborateur. Veillez à bien consacrer le temps nécessaire à la réalisation de chaque étape. Ce temps investi vous permettra à coup sûr de dénicher la personne idéale. Toutefois, le choix du collaborateur n’étant pas une science exacte, préparez-vous aux éventuelles erreurs. Enfin, veillez à ne pas être trop exigeants et passer à côté des potentiels qu’affichent les différents  candidats.

Bonne chance !

Laisser un commentaire

TRIVMPH

NOUS NE RÊVONS PAS DE SUCCÈS, NOUS LE BATISSONS !

Traduire

Catégories