Loading...

Pourquoi investir dans les cosmétiques en Afrique

Ces dernières années, le secteur du cosmétique africain a connu un boom considérable. Le marché de la beauté est à 10 % de croissance en Afrique contre 5 % dans le reste du monde et la demande est toujours présente. Plusieurs facteurs sont à la base de cet engouement pour le secteur. Découvrez les diverses raisons pour lesquelles il est intéressant d’investir dans les cosmétiques naturels en Afrique.

La forte demande de la population africaine et afrodescendante

Plusieurs faits expliquent la hausse de la demande en termes de cosmétiques en Afrique. Cet état de choses est un atout considérable pour investir dans les cosmétiques naturels en Afrique. Surtout, lorsqu’on sait qu’on y trouve de véritables trésors naturels qui n’attendent qu’à être valorisés.

Une population jeune

L’Afrique a la population la plus jeune au monde. Elle compte près de 500 millions de jeunes entre 15 et 35 ans, ce qui représente près de la moitié de la population africaine. Cette jeunesse imposante est donc un marché immédiat pour les produits de beauté notamment les cosmétiques.

Il est important de noter que la classe moyenne de cette jeune population a presque quadruplé ses quarante dernières années. Les femmes qui représentent la principale couche concernée ont un pouvoir d’achat considérable, au service des produits cosmétiques.

Il est donc clair qu’investir dans les cosmétiques naturels en Afrique est une opportunité à absolument saisir pour satisfaire la demande. Ce serait un atout pour le développement économique du continent.

Le retour des Africains à la source : cheveux crépus

Il y a quelques décennies, les populations afrodescendantes et africaines ont ressenti le besoin de renouer avec leurs origines. Cela s’est révélé au travers de la valorisation des cheveux crépus, notamment grâce au « Naturel Happy ». Nous n’allons pas nous étayer sur les détails de cette conscientisation, mais plutôt sur ses intérêts.

La plupart sinon toutes les marques capillaires étaient orientées cheveux raides. Tant que les Africains avaient les cheveux domptés donc défrisés, ça passait. Lorsque ces derniers décident de garder leurs cheveux au naturel, la nécessité de trouver des produits capillaires qui répondent aux exigences des cheveux crépus s’est vite ressentie.

Model: Priskette Telitho pour Zuri Luxury

Plusieurs marques ont alors vu le jour pour satisfaire la demande sans cesse grandissante. Aujourd’hui, il existe plusieurs marques de produits capillaires telles que    Being nappy, Suki-Suki, Origine Terre, Univers beauty Dakar, Reen d’Afrique, pour ne citer que celles-là. Ces marques travaillent d’arrache-pied dans l’optique de magnifier les cheveux crépus, quelles que soient leur longueur, leur taille et leur texture.

Malgré la présence de ces marques, la demande existe toujours et est grandissante. La plupart de ces marques africaines produisent de façon artisanale et ne peuvent satisfaire toute la demande. Investir dans les cosmétiques naturels en Afrique est donc une opportunité où chacun peut émerger et participer à l’économie de son pays, ainsi que celle de l’Afrique.

Le secteur du maquillage en pleine expansion

En Afrique, le make-up prend de plus en plus d’ampleur. Il s’agit d’un procédé qui consiste à se servir de produits cosmétiques sur le visage/peau en vue d’obtenir un résultat esthétique et beau. Entre le maquillage défilé de mode, maquillage cinéma et maquillage naturel, la demande est forte.

Presque tous les produits cosmétiques utilisés par les professionnels du maquillage viennent de l’occident. Au cours de cette dernière décennie, quelques marques africaines se sont positionnées sur le marché des produits de maquillage. Toutefois, l’offre est dérisoire face à la demande. Investir dans les cosmétiques naturels en Afrique serait un atout indéniable au vu de la demande existante.

Des matières premières naturelles disponibles

Pourquoi investir dans les cosmétiques naturels en Afrique ? Une question qui mérite des réponses des plus détaillées. Entre le beurre de karité, le beurre de cacao, l’aloe vera et bien d’autre produits, l’Afrique a tout à sa disposition pour la fabrication de produits cosmétiques 100 % naturels.

À juste titre, l’homme d’affaires, fondateur de la marque Madlyn Cazalys, Christian Ngan affirme : « Tout est disponible dans nos pays, il faut avoir la patience de chercher ». Dans ce sens, diverses stratégies sont possibles pour un futur entrepreneur qui souhaite investir dans les cosmétiques naturels en Afrique.

Il faudrait prendre contact avec des fournisseurs fiables de matières premières, se rapprocher des professionnels spécialisés dans les produits naturels. Une autre solution consisterait à la mise en place d’un jardin pour la production de certains ingrédients phares entrant dans la composition des produits cosmétiques comme le fait marque béninoise de cosmétiques Origine Terre,.

Le mouvement « Buy Black » ressuscité

Suite à la mort de Georges Floyd lors de son interpellation par quatre policiers aux États-Unis, des mouvements tels que « Black Lives Matter » et « Buy Black » ont refait surface et ont pris une ampleur considérable. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces mouvements existaient depuis un bon bout de temps.

Le mouvement « Buy Black » est né depuis plus d’un siècle compte tenu du climat raciste et des violences policières à l’encontre des noirs. Le concept est de renforcer l’économie noire en achetant des biens et services proposés par des noirs. On note une renaissance de ce mouvement un peu partout dans le monde et surtout en Afrique. L’objectif est de rester soudé et de participer ensemble à une économie noire florissante.

Ce mouvement n’est certes pas totalement ancré au sein de la population noire, mais il s’agit d’une réelle opportunité pour investir non seulement dans les cosmétiques naturels en Afrique, mais dans aussi dans d’autres secteurs d’activités. La sensibilisation sur les réseaux sociaux fait partie d’une des méthodes efficaces dans le mouvement « Buy Black ».

Pour preuve, il existe des comptes Instagram exclusivement dédiés à la promotion d’entreprises tenues par des noires ou afrodescendants tels que Black Owned Business Belgium. Le message est bien clair, les Africains et les afrodescendants sont les seuls à pouvoir construire et développer l’économie noire.

En sommes, plusieurs facteurs contribuent à l’établissement d’un climat favorable à l’investissement dans les cosmétiques naturels en Afrique. En prendre connaissance est un premier pas vers cette liberté que les noirs souhaitent tant atteindre. Connaissez-vous d’autres intérêts à investir dans les cosmétiques naturels en Afrique. Dites-nous tout dans les commentaires.

Laisser un commentaire

TRIVMPH

NOUS NE RÊVONS PAS DE SUCCÈS, NOUS LE BATISSONS !

Traduire

Catégories

Le future appartient aux optimistes

%d blogueurs aiment cette page :