Loading...

Opportunité – Gestion des déchets dans la ville de Bukavu

Par Hamuli Iragi Armand

Les déchets de consommation représentent 89% de la pollution de la ville de Bukavu. Aucun secteur ne l’épargne de ses déchets, ce qui pose un véritable problème de salubrité et d’assainissement. 

Certaines personnes et organisations ont déjà pensaient à mener des initiatives pour résoudre ce problème. Souvent décourager, voir étouffer par le manque de stratégie et la coopération inadéquate. Le  gouvernement, qui en est responsable, peine à trouver une utilisation adéquate ou une destination pour ces déchets dont une importante quantité est stockée dans différentes communes ainsi au centre-ville de Bukavu.

Par ailleurs, de nombreux acteurs à Bukavu et en Rd Congo ont fait œuvre de pionniers en la matière, en tentant différentes expériences de valorisation.  

Le problème d’assainissement peut être une opportunité de création d’emploi et d’activités génératrices de revenus importants pour les organisations de collecte et de traitement. 

Ainsi  il serait mieux d’en faire un business para étatique pour profiter de l’exonération de certaines taxes car ce dernier sera au service de la nation. Toute fois il peut y intervenir des « actions retour » pour épauler l’état.

Moi qui habite la ville de Bukavu me doit de vous rappeler que la ville de Bukavu n’a pas de service de propreté urbaine. L’idée serait de trouver un lieu servant de dépôt et de centre de transformation. Il faudrait penser également à des véhicules de collecte des déchets.

Les déchets traiter pourrait servir d’ engrais et ceux recyclés pourraient trouver un second souffle, tout en servant la population en étant vendus à petit prix.

Il existe ici la possibilité de mettre en place un PPP (contrat de partenariat public-privé). La ville collecterait des taxes mensuelle ou annuelle dans lesquelles vous obtenez un pourcentage de ces revenus .  

Laisser un commentaire

TRIVMPH

NOUS NE RÊVONS PAS DE SUCCÈS, NOUS LE BATISSONS !

Traduire

Catégories

Le future appartient aux optimistes

%d blogueurs aiment cette page :