Loading...

Investir dans le domaine de la nutrition, pourquoi est-ce intéressant ?

Le taux de malnutrition dans le monde indique qu’il est difficile pour nombre de populations de manger de façon suffisante, saine et équilibrée. Cela entraine une abondance de demande en la matière et un grand nombre d’opportunités d’affaires se présentent pour les entrepreneurs, autant au niveau de la mise à disposition que dans la gestion pour l’utilisation efficiente des aliments. Nous vous présentons ici les intérêts qu’il y a à investir dans le domaine de la nutrition.

Les opportunités d’investissement dans la nutrition

Quand on parle d’investissement dans la nutrition, on entend par là tous les domaines qui s’y rapprochent de près ou de loin. Il est question de la production agricole, la transformation et la conservation agroalimentaire, la diététique, l’assainissement, l’hygiène, etc. Il existe de multiples opportunités dans ce domaine pour les entrepreneurs.

La forte croissance démographique

La population mondiale a franchi depuis 2017, la barre des 7,5 milliards d’humains. Au 1er janvier 2020, la terre hébergeait 7,7 milliards de personnes. Sachant qu’en 1800, la population mondiale était d’un milliard, en nous adonnant à un petit calcul mathématique (pas besoin d’être matheux pour), elle a été multipliée par 7,5 en un peu plus de deux siècles.

D’ici 2050, la population mondiale atteindrait 10 milliards d’habitants et la population de l’Afrique atteindrait 2,5 milliards. Selon l’ONU, l’Afrique est le continent où la croissance démographique est la plus forte. Se nourrir étant un besoin nécessaire pour tout être humain, il existe bel et bien une opportunité pour les entrepreneurs qui souhaitent investir dans le domaine de la nutrition.

La demande existe, il faudra trouver les bonnes stratégies de communication et de vulgarisation pour toucher le plus de locaux possible. Il existe à cet effet de nombreux canaux de communications, tels que les réseaux sociaux qui sont à privilégier par toute entreprise. La prise de conscience de plusieurs personnes pour la « consommation locale » est un réel atout pour les entreprises qui se créent de nos jours.

Les exportations des produits

Une autre opportunité d’investissement dans le secteur de la nutrition en Afrique se trouve dans les exportations de denrées alimentaires. Si les productions locales excèdent la demande, il serait logique de penser à des exportations. Cela est indéniablement un moyen de renforcer l’économie des pays et par ricochet de l’Afrique.

Au Bénin, la filière ananas est un secteur prometteur. Le Bénin est à 400 000 tonnes d’ananas produites par an et l’ambition du gouvernement est d’atteindre 600 000 tonnes et 12 000 tonnes par an, en termes d’exportation d’ici 2021. Il représente le troisième produit agricole qui contribue au PIB, derrière le coton et l’anacarde.

La demande est très élevée en ce qui concerne l’ananas, plus précisément le pain de sucre, qui est énormément prisé par l’Europe. Les pays de la sous-région, tels que le Togo, le Nigéria, le Niger, le Burkina Faso, ne sont pas à négliger, car ce sont de grands consommateurs de jus d’ananas en cannettes ou embouteillés, provenant du Bénin.

Il en est de même pour beaucoup de produits qui peuvent être exportés de plusieurs pays africains. Investir dans le domaine de la nutrition pourrait donc participer à l’augmentation de l’économie d’un pays. La réduction de la pauvreté et la création d’emploi sont des conséquences positives qui découleront de cet investissement.

Les intérêts d’investir dans la nutrition

Outre les opportunités qu’il y a à investir dans la nutrition, il existe également des intérêts qui profiteront aux couches vulnérables de la société.

Vaincre la malnutrition

La malnutrition se définit comme un mauvais état nutritionnel causé par une carence ou un excès d’un ou plusieurs nutriments chez un individu ou une population. Le régime alimentaire de l’individu atteint de malnutrition est mal équilibré ou mal adapté à ses besoins.

L’intérêt numéro 1 qu’il y a à investir dans le domaine de la nutrition est de combattre efficacement la malnutrition. On distingue la sous-alimentation caractérisée par un déficit d’apports alimentaires et la suralimentation à contrario liée à un excès d’apports alimentaires.

La sous-alimentation

Près de 900 millions de personnes dans le monde sont sous-alimentées, un chiffre considérable qui peut mettre en danger l’avenir et le développement d’une nation et même d’un continent. En Afrique, ce problème ne cesse malheureusement de prendre de l’ampleur.

Au vu de l’urgence de la situation, en avril 2016, les Nations unies ont proclamé 2016-2025 la décennie d’action des Nations Unies pour la nutrition. Le but est d’éradiquer de façon efficace toutes les formes de malnutrition dans le monde, en garantissant l’accès à une alimentation saine et équilibrée.

Les conséquences de la sous-alimentation sont nombreuses et variées. Un enfant malnutri est confronté au retard de croissance, à un système immunitaire affaibli et bien d’autres maux, si le décès ne survient pas. Elle perturbe non seulement l’évolution physique, mais aussi l’évolution mentale de l’enfant en mettant en péril son éducation.

Investir dans la nutrition, surtout chez les enfants, est gage de bonne croissance et de développement mental satisfaisant. Ce qui permet le développement du capital humain et par ricochet celui de l’économie du pays.

L’obésité

Le double fardeau nutritionnel existe dans toutes les sociétés et il s’explique par la coexistence de personnes dénutries et celles obèses/en surpoids. Investir dans la nutrition ne concerne pas uniquement le secteur agricole et la disponibilité des aliments. Il faut s’alimenter, mais surtout bien se nourrir et cela passe par la composition de repas sains et équilibrés conformes aux besoins de chaque personne.

De nombreuses personnes en réalité ne savent pas comment s’alimenter correctement. D’où l’importance d’une éducation alimentaire pour tous. Des entreprises de conseils et de rééquilibrage alimentaire seraient l’idéal, pour guider dans la composition de repas sains et équilibrés.

Une meilleure hygiène de vie

La nutrition fait aussi appel à l’accessibilité des aliments, leur diversité, leur qualité, l’accès à l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène. Investir dans le domaine de la nutrition c’est également la mise en place de groupes d’entraide, des institutions ou des ONG.

Leurs missions pourraient consister en la sensibilisation sur l’hygiène, l’assainissement et la meilleure façon de garder son environnement propre. Les gouvernements ont aussi un rôle important à jouer, par rapport aux besoins des populations, tels que l’accès à l’eau potable et la construction d’infrastructures sanitaires.

La lutte contre la pauvreté

Investir dans le domaine de la nutrition permettrait de lutter considérablement contre la pauvreté. Cela se ferait par la création d’emploi, permettant d’augmenter les revenus et le pouvoir d’achat de la population. L’impact direct serait la réduction de la malnutrition dans ces zones.

Un élément non négligeable, qui est l’allaitement exclusif des nouveau-nés, devrait être abordé par des experts en nutrition, pour éviter le risque de malnutrition des bébés. Mettre l’accent sur les 1000 premiers jours de l’enfant, depuis sa conception jusqu’à son deuxième anniversaire, est d’une importance capitale.

Augmentation de la durée de vie des populations

Investir dans le domaine de la nutrition favoriserait à coup sûr une meilleure santé chez les populations. La durée de vie se verrait augmenter et la disponibilité en aliments sains ne serait plus un problème dans certaines régions. Il y aurait des adultes en pleine forme, disposant de toute leur faculté physique, mentale et psychique au service de leur pays.

L’éducation alimentaire et nutritionnelle est une stratégie efficace pour lutter contre les problèmes d’origine alimentaire et ainsi augmenter l’espérance de vie. L’enfance est la période ou les habitudes alimentaires sont en pleine construction. Inculquer des habitudes alimentaires saines aux parents mais également au niveau scolaire serait un atout pour une meilleure santé des adultes en devenir.

En somme, investir dans le domaine de la nutrition est un investissement rentable sur tous les plans, aussi bien pour l’entrepreneur que pour la population et tout le pays. Cela pourrait faire augmenter le PIB du pays, favoriser l’emploi, augmenter les revenus substantiels des familles. Cet investissement permettait aussi d’éradiquer ou tout au moins de réduire la malnutrition sous toutes ses formes.

Tout cela ne serait possible et efficace que si les entreprises pouvaient bénéficier de subventions de bailleurs de fond. Les fonds d’investissement constituent un frein pour l’établissement des petites et moyennes entreprises. Il est indispensable de se pencher sur la question, afin de trouver des solutions efficaces.

Laisser un commentaire

TRIVMPH

NOUS NE RÊVONS DE SUCCÈS, NOUS LE BATISSONS !

Traduire

Catégories

Le future appartient aux optimistes

%d blogueurs aiment cette page :