Loading...

L’éducation financière : la base d’une bonne gestion financière

La majorité des personnes se consacrent aux études, afin de trouver un travail. Cela est censé les mettre définitivement à l’abri du besoin. Malheureusement, ces études ne permettent pas de comprendre comment gérer ses finances et bien réussir dans la vie. L’éducation financière est la base de la réussite financière et nous vous invitons à en savoir plus sur le sujet.

Éducation financière : Quezako ?

L’éducation financière vous permet de gérer votre argent. Cela, selon les objectifs que vous vous êtes fixés et la situation économique de votre pays. Elle est donc aussi importante que les qualifications professionnelles.

En effet, l’éducation financière permet de comprendre l’argent et son fonctionnement. Connaître ce dernier vous amène à prendre les décisions nécessaires aussi bien dans votre vie personnelle que professionnelle.

Elle vous permet aussi d’adopter les bonnes habitudes dès votre entrée dans la vie active, afin de vous mettre à l’abri du besoin. Bien entendu, tout cela prend en compte bon nombre de facteurs, mais elle vous montre que venir d’une famille modeste ne vous empêche pas d’investir. Elle est donc d’une grande utilité.

Toutefois, elle est complètement ignorée surtout au niveau de l’éducation scolaire. En effet, le contrôle de votre vie financière ne figure pas dans le programme d’enseignement durant le cursus scolaire. C’est la raison pour laquelle de rares personnes en ont entendu parler.

En outre, le conseil de l’OCDE a donné son avis sur le sujet. Il définit l’éducation financière comme étant le processus à travers lequel vous améliorez vos connaissances sur les produits financiers. Vous acquérez aussi des connaissances sur les divers concepts et les risques économiques.

L’éducation financière vous donne toutes les informations et les enseignements nécessaires pour avoir confiance en vous, afin de prendre des initiatives efficientes et efficaces pour améliorer votre situation financière.

Enfin, elle vous permet de comprendre la situation économique de votre pays, mais également celle du monde dans lequel vous vous trouvez. En somme, il est important pour les pays africains notamment, de penser à l’intégrer dans l’éducation nationale proposée. Cela éviterait à beaucoup de personnes de demeurer dans la précarité.

Quelle est l’importance d’une éducation financière pour les jeunes Africains ?

Le principe de l’éducation financière est de vous amener à faire des choix pertinents dans le domaine financier. Elle vous permet de savoir comment optimiser et gérer vos revenus et pour quel investissement opter. Vous avez une connaissance approfondie de ce concept et de tout ce qu’il y a autour. Tout compte fait, les avantages de cette éducation sont multiples.

Cela autant pour vous, pris individuellement que pour toute la société et même le continent africain. Grâce à elle, vous pouvez gérer vos biens, mais surtout anticiper les risques et imprévus. Une telle réduction des risques de pertes financières permet de favoriser l’intégration dans le système des couches les plus démunies. D’un autre côté, le système de retraite étant complexe en Afrique, en tant que futurs adultes, l’éducation financière vous montre les options dont vous disposez. Il a été prouvé également dans le même contexte que les jeunes sensibilisés sont plus aptes à épargner. De ce fait, ils empruntent beaucoup moins et comprennent les finances.

Ainsi, ils deviennent assez vite indépendants et gèrent très bien leur vie économique. Aussi, selon les études effectuées dans d’autres pays, l’éducation financière a permis de réduire la déscolarisation des jeunes. En plus, 70 % de ceux sensibilisés se sont lancés dans la création de leur propre entreprise. Vous avez sûrement entendu parler des nombreux investisseurs multimillionnaires qui informent sur l’éducation financière tels que Robert Kiyosaki, l’auteur du célèbre best-seller « Père riche, père pauvre».

Par ailleurs, avec le développement de l’innovation et de l’entrepreneuriat en Afrique, l’éducation financière est d’autant plus essentielle. Malheureusement, le retard accumulé en la matière dans les pays africains et le manque d’initiative des gouvernements ne sont pas suffisants pour permettre aux jeunes africains d’en avoir accès.

Comment s’y prendre pour bien s’éduquer dans un contexte africain ?

En Afrique, le système d’éducation ne prend pas en compte l’éducation financière. Cela veut signifier que vous n’apprenez pas vraiment à comprendre le monde financier ou à gérer vos propres finances. Le système scolaire a été conçu pour vous faire entrer dans la vie active en tant qu’employé et non en tant qu’employeur.

Les concepts comme l’argent, l’investissement ne sont pas abordés. D’ailleurs, il a été ancré dans votre conception que le travail acharné vous permettra de réussir. Il est donc important de s’y consacrer afin d’atteindre la stabilité professionnelle. Il est vrai que cela est important, mais il n’est pas certain qu’il permette à tous d’avoir une bonne sécurité financière. Puisque le système n’intègre pas cette éducation, en tant qu’africain, vous ne pouvez vous éduquer que de deux façons.

Il s’agit d’un enseignement parent enfant ou de l’autodidactisme. Dans le premier cas, les conseils de vos parents ne sont pas forcément adaptés à la situation actuelle. La situation a eu à évoluer depuis leur époque et il faut évoluer avec son temps. Ainsi, la population a augmenté, le cycle économique, la technologie, les nouveaux besoins, le marché d’investissement également.

Il faut connaître la nouvelle situation économique du pays et s’adapter. Alors, la seconde option semble la plus intéressante. Dans ce cas, la première règle enseignée est de remplacer les « ’ pourquoi »’ par des « ’comment »’ lorsque vous vous interrogez. Ainsi, il faut vous demander comment obtenir de l’argent et non pourquoi vous n’en avez pas. Ce changement qui semble insignifiant, vous permet d’aller à la recherche de solution pour améliorer votre vie financière au lieu de vous y apitoyer.

Il faut donc éviter de vous plaindre à tout instant. En plus, le secret de la réussite financière réside dans votre capacité à vous former correctement. De ce fait, une fois que vous ouvrez votre esprit et que vous vous sentez prêt, la seconde étape est la documentation. Il existe un panel de livre faisant cas du développement personnel et de l’éducation financière.

Vous devez prendre le temps de parcourir la plupart des romans les plus célèbres, afin de vous constituer une base. Vous pouvez donc vous laisser tenter par les ouvrages comme :

  • Père riche, père pauvre de Robert Kiyosaki ;
  • Guide pour investir de Robert Kiyosaki ;
  • L’art de se lancer de Guy Kawasaki, etc.

De plus en plus d’africains ayant compris le système se sont données également pour objectif d’éduquer les africains dans ce sens. Vous avez en exemple :

  •  Ricardo Kaniama, le multimillionnaire et auteur du livre « la chèvre de ma mère»
  • l’infopreneur, Philippe Simo qui informe via sa chaîne Youtube investir au pays sur le nécessaire à savoir sur l’éducation financière, l’entreprenariat et des astuces pour se lancer.

Ce sont de vrais acteurs dans l’apprentissage financière, l’investissement et l’entrepreneuriat.

Une fois bien informé, vous pouvez entrer dans la phase pratique. Avant tout, étudiez les facteurs liés à la situation de l’Afrique. Ensuite, appliquez les enseignements que vous avez appris.

Laisser un commentaire

TRIVMPH

NOUS NE RÊVONS PAS DE SUCCÈS, NOUS LE BATISSONS !

Traduire

Catégories

Le future appartient aux optimistes

%d blogueurs aiment cette page :