Loading...

André Iguodala – Champion NBA et champion de la Silicon Valley

Beaucoup de sportifs ayant généré des millions pendant leur carrière, connaissent une après carrière difficile financièrement. Ce n’est pas le cas du triple champion NBA André Iguodala qui fait fructifier ses affaires pendant le confinement général du à la pandémie du COVID-19.

6 années passées dans la Silicon Valley

Lors de ses six années (2013-2016) passées à jouer pour les Golden State Warriors, dont la franchise est installée non loin de la « Silicon Valley », le joueur que l’on surnomme « Iggy » a développé un vrai sens des affaires, au point de devenir « le » conseiller de choix auprès de ses pairs en NBA. Ses multiples partenariats avec des géants du secteur et son activité constante ont imposé la création d’un rendez-vous annuel appelé « Players Technology Summit » depuis 2017, événement dédié aux athlètes qui souhaitent investir dans cette industrie.

Quand nous regardons les entreprises, nous regardons sur dix ans, non pas sur un ou deux ans, et comment nous pouvons aider ces entreprises à se développer.

André Iguodala

L’intérêt d’Iguodala pour la technologie a conduit à des investissements dans Apple, Netflix, Google et Zynga . Grâce à ses efforts de réseautage, Iguodala a finalement pris des participations dans deux des plus importantes introductions en bourse de cette année, PagerDuty Inc. PD et Zoom Video Communications Inc. ZM

Son meilleur investissement

L’un des projets les plus réussis d’Andre Iguodala et qui correspond l’actu du moment est la plateforme dédiée aux vidéo-conférences Zoom Video Communications, vers laquelle de nombreuses écoles, dont celle de Broward en Floride, ont fait le choix de se tourner pour préserver le lien professeurs – élèves durant la pandémie du Covid-19.

Le dispositif a connu un franc succès depuis son lancement en 2011 et est devenu aujourd’hui selon ses propres mots le meilleur investissement d’Andre Iguodala. En 2017 « Zoom » été valorisé à un milliard de dollars US, n’est pas la seule structure dont laquelle « Iggy » a investi. Il a diversifier son portefeuille en investissant dans Comcast Ventures’ Catalyst Fund , un fonds d’investissement destiné à aider les entrepreneurs issus de milieux défavorisés et dont l’accord définitif est intervenu le jour de son transfert des Memphis Grizzlies au Miami Heat.

Comme sur un terrain, Andre Iguodala est en constante activité, en réflexion permanente.

C’est la nature même du sport professionnel, vous pouvez bouger à tout moment, d’un côté à l’autre du pays. Mais je pense qu’avec autant de technologie, cela nous permet de maintenir notre Brand, quelle qu’il soit. Et, pour moi, des entreprises comme Zoom me permettent par exemple de faire appel plus facilement à l’équipe de Comcast Ventures, au fonds de capital et de m’assurer que je reste à jour. Je peux participer aux réunions du lundi où que je sois, pour m’assurer que nous sommes tous sur la même longueur d’onde.

André Iguodala

Le sens de l’anticipation, toujours un coup d’avance

Le joueur qui a investi en tout près de 300 millions de dollars dans différents projets alors qu’il ne totalise « que » 170 millions de gains grâce à ses 16 ans de carrière en NBA semble avoir le flair des affaires.

Son ancien coach Steve Kerr disait d’ailleurs qu’il a le même « génie » basket.

C’est pour ça qu’on peut le voir rigoler après une action. Tu vois son cerveau à l’œuvre, réaliser la bonne action et commencer à rigoler parce qu’il savait qu’il avait surclassé tout le monde. Il regardait notre banc en hochant la tête. Ça arrivait tout le temps. Il a juste un temps d’avance sur tout le monde, tout le temps.

Steve Kerr

En matière de NBA et de business, son mentor fut la légende NBA Kobe Bryant, lui aussi touché par le virus des affaires et la compétition.

Kobe et moi, on a eu le même agent tout au long de notre carrière, j’ai donc pu voir certaines choses qu’il faisait sur le terrain et en dehors. Et je pense que vice versa, il a pu voir certaines des choses que j’essayais d’accomplir en dehors du terrain. Nous avons mis la même intensité, la même concentration que nous mettions sur le terrain de basket.

André Iguodala
Iggy et Kobe

Sa philosophie d’investissement

J’ai commencé par investir dans des entreprises dont je connaissais la technologie.  Des choses comme Apple, Netflix, Google, Zynga, Groupon.  Il vaut mieux investir dans ce que vous savez.  Pour le sport, c’est un peu différent.  J’ai regardé les trackers de sommeil qui aident les athlètes à se remettre du terrain.

Les technologies qui m’intéressent sont nombreuses. Cloud.  Sécurité. Le SaaS m’intéresse, en particulier ce que font PagerDuty et Zoom.  Les deux comprennent les solutions qui gèrent de manière optimale les entreprises.

André Iguodala

Dans son premier livre, «The Sixth Man», le triple champion NBA, MVP des Finals, et médaillé d’or olympique relate sa carrière de basket-ball.  Mais au Bloomberg’s Player Technology Summit, il se concentre sur son palmarès d’investissement en plein essor dans la Silicon Valley.

Obtenir le livre

Si vous lui demandez : Comment gére t-il la transition de la NBA à la vie d’entrepreneur / investisseur? Il vous répondra

Je n’en ai encore aucune idée. Mais j’apprends des experts et d’autres athlètes.  Vous devez trouver une passion en dehors du basket. Je pense que j’ai trouvé le mien avec la technologie et le golf, et j’essaie d’apprendre autant que possible.

André Iguodala

Laisser un commentaire

TRIVMPH

UNE VISION POUR CONSTRUIRE VOTRE EMPIRE !

Traduire

Catégories

Le future appartient aux optimistes

%d blogueurs aiment cette page :