Loading...

Entrepreneurs, Oubliez les conseils et faites confiance à votre instinct

Il existe une crise dans l’entrepreneuriat aujourd’hui.  La surabondance de sagesse suggère que vous devez prêter attention aux données. 

Chaque startup semble désormais employer un data scientist pour lui permettre de prendre des décisions mieux éduquées et mieux informées.  Et si ce ne sont pas des données, il y a une autre analyse que vous êtes censé faire pour encadrer vos décisions sinon, il vous faudra des conseillers qui l’ont déjà atteint pour vous aider à reproduire leur succès.

Cependant dans le monde étrange de l’entrepreneuriat, monde dans lequel vous êtes chargé de créer une entreprise à partir de rien d’autre qu’une idée et vôtre sueur, il n’existe pas de formule vers le chemin du succès.  Il ne peut pas être modélisé par un algorithme.  Ce n’est pas non la chose pour laquelle un simple manuel et des instructions faciles à suivre suffiront.

Ça ne veut pas non plus dire que des livres de conseil, la modélisation et les formules n’aideront pas, mais ce sont des outils maniés par les constructeurs, et tout comme un seul marteau n’est pas suffisant pour ériger un bâtiment, un seul livre de conseil est terriblement inadéquat pour bâtir une entreprise.  Trop s’appuyer sur ces outils, au risque de trahir votre vision, est un chemin certains vers l’échec.

Plus vous jouez prudemment et faites ce que l’on vous dit, c’est la sagesse des autres, moins vous avez de chances de rester fidèle à vous-même, à votre vision et à votre intuition.  C’est un équilibre difficile, et je n’ai certainement pas la bonne recette pour vous.  L’exécution de votre vision est une sorte d’alchimie unique et personnelle.  Je crois que la plupart des entreprises, à leurs débuts, sont l’expression de leurs fondateurs et de leurs premiers employés. Lorsque trop de temps d’écoute est accordé aux voix des autres, ces opinions commencent naturellement à modifierer la clareté de votre vision de départ. C’est ainsi que les idées nouvelles et géniales sont effacées ou modifiées par la sagesse supposée des investisseurs et des conseillers qui transforment vos entreprises en autre chose.

Je suis ici pour vous informer que ce n’est pas un problème d’ignorer la sagesse qui prévaut, même lorsque certaines personnes très intelligentes sont derrière, et plus tôt que ça fonctionnez avec votre instinct.  Ce qui est bon pour l’oie n’est pas toujours bon pour le jars.  Deux entreprises qui peuvent partager bon nombre de caractéristiques et attributs extérieurs ne sont pas nécessairement les mêmes chose lorsqu’il s’agit des détails importants qui les définissent.

Bob Iger, dans ses nouveaux mémoires, parle à plusieurs reprises de prendre d’énormes décisions qui ont changé à jamais le cours de Disney en fonction de son intuition.  L’une de ces décisions passait par l’acquisition de Twitter.  C’était une intuition durement gagnée après 40 ans passés dans une seule entreprise.  Disney était dans son ADN, et il faisait confiance à son intuition à des moments où de nombreux quarts-fauteuils et têtes parlantes suggéraient que Disney devait acheter sa place dans le capital social.  Il a de nouveau fait confiance à son intuition pour acheter Pixar, Marvel et Lucasfilm.

Même le patron des technologues et des entrepreneurs, Elon Musk, a parlé ouvertement de faire confiance à son instinct à tel point qu’il a sorti une chanson, « Don’t Doubt ur Vibe« , servant de doigt du milieu pas si subtil à  tous ceux qui ont essayé de lui dire ce qui pouvait et ne pouvait pas être fait.

L’originalité compte dans un marché de plus en plus encombré par les nouveaux arrivants.  Si vous définissez une vision et une voix qui vous appartiennent, gardez-les avec zèle.  Cela ne signifie pas que vous ignorez les conseillers avisés ou que vous n’analysez pas les données auxquelles vous avez accès;  il s’agit simplement de faire valoir que parfois, même après avoir écouté les conseils et analysé les données, vous devez toujours faire confiance à votre intuition.  Il y a simplement des décisions où un étranger ou un ordinateur ne sera pas mieux équipé que vous pour prendre la décision.

Laisser un commentaire

TRIVMPH

NOUS NE RÊVONS PAS DE SUCCÈS, NOUS LE BATISSONS !

Traduire

Catégories

Le future appartient aux optimistes

%d blogueurs aiment cette page :