Loading...

Comment devenir investisseur en étant un salarié « moyen »

Lors d’un événement Networking pour entrepreneurs organisé à Bruxelles, l’un de nos stagiaires a eu l’occasion de discuter avec Emmanuel Kani, l’un des co-fondateur de Growth Heritage. Ils ont abordé un sujet particulier qui a donné naissance à cet article. Monsieur Kani soulevait que toute personne qui génère un revenu mensuel pouvait devenir un investisseur. Ce à quoi notre stagiaire, probablement définissant sa situation, rétorqua que :

Oui, mais c’est pratiquement impossible. Imagiez un instant un employé qui gagne pas plus de 1700€ par mois, et qui après dépense ne se retrouve qu’avec 300€ en main. On est quand même d’accord que dans ce cas, c’est mission impossible? Qui peut réussir dans cette condition? J’aimerais le rencontrer.

Sa réaction fut inattendue raconte notre stagiaire « Il glissa la main dans la poche intérieur de sa veste, en sorti un stylo et une carte qu’il retourna avant de griffonner dessus. Et la commença un presque monologue qui attira l’attention de plusieurs personnes.

Nous avons comme vous l’avez dit, une famille dont les revenus représentent 1700€ et les dépenses 1400€. 300€, ceci ne représente la somme disponible pour investissement. Imaginez une situation imprévue qui demanderai un paiement immédiat. si le montant restant était investi dans son entièreté, il faudrait attendre le retour sur investissement pour autant qu’il y’en ai un, avant de régler nôtre dû.
Du coup vous me direz c’est impossible pour cette personne de sortir de sa situation et espérer investir Et je vous répondrais que non! Au contraire. Dans la situation de cette famille voilà comment je m’y prendrais.

Je considérerais les 300€ restant comme faisant partie de la caisse imprévue du mois. Dans laquelle, je retirerais 100€ pour me lancer. Aujourd’hui il existe plusieurs opportunités d’investissement à 100€ et moins. Mais je pense que mon choix sera de déjà diversifier mes sources de revenus sur ces 100€.

Mais alors dans quoi est ce que j’investi et combien?

Parce que je suis employé et que je ne peux me consacrer à mon investissement à plein temps, en premier je me dirigerais vers une plateforme de cours en ligne. Il en existe beaucoup aujourd’hui. Comme Podia, qui pour 30€, offre déjà la possibilité de proposer un cours en ligne. Ils offrent 14 jours d’essai. C’est suffisant pour préparer une formation en ligne et en faire la promotion dans les mêmes temps. Un cours bien organisé peut facilement générer 1000€ de bénéfice mensuel.

Ce que je ferais ensuite c’est créer une boutique en ligne sur Shopify. Pas besoin de déjà posséder la marchandise à vendre si je fais du dropshipping. Shopify propose, je crois, une offre à 70€ par mois avec 90 jours d’essai. Imaginez ce qu’on peut faire avec ce temps. Mise en place, promotion…ect

Le mois N°1 ce voit terminé et j’ai donc deux entreprises fonctionnelles dont une me rapporte 1000€ minimum. À ce stade, ce que je veux, c’est mettre en place une formation supplémentaire. C’est tout ce que je ferais le mois N°2. M’investir pleinement dans mes 2 entreprises. À ce stade elles me génèrent au minimum 2000€ par mois. Il faut tout de même que je vous mentionne une chose essentielle à la réussite de vos entreprises. Le Marketing. Aucune de vos entreprises ne réussira si vous négligez ce point.

A quel moment est ce que je peux quitter mon emploi?

Il ne faut pas se précipiter. Le salaire représente une source de revenus certains. Je patienterais au moins 3 mois. Le temps de m’assurer que mes entreprises tournent correctement. À partir du moment où celle ci me rapportent bien plus que ce que me paie mon patron, je peux devenir mon propre patron.
Et pendant ces trois mois, rien ne m’empêche de lancer des nouvelles entreprises du même secteur ou d’en apprendre un nouveau. Et ainsi de suite.

A la fin de son monologue, il s’excusa et tendit sa carte de visite sur laquelle il avait griffonné « Cette invitation s’auto détruira dans 24h ».

Laisser un commentaire

TRIVMPH

NOUS NE RÊVONS PAS DE SUCCÈS, NOUS LE BATISSONS !

Traduire

Catégories

Le future appartient aux optimistes

%d blogueurs aiment cette page :